La Madeleine (Mons) recherche un chef de cuisine

LaMadeleine_03

Adresse de référence en cuisine de la mer, poissons et fruits de mer, le restaurant La Madeleine à Mons, recherche un chef de cuisine pour entrée immédiate.

Sont demandés : Expérience, motivation, dynamisme et investissement personnel.
L’offre : rejoindre une équipe passionnée et volontaire.
Contrat temps plein, 5 jours semaine.

Intéressé(e) ? Prenez contact avec le chef Luc Broutard au +32 (0)474 46 30 36.

Share
In Jobs | Leave a comment

EAT Me, l’art et le design au centre de la nourriture

xl_16679_Eat-Me-Lee-Mingwei-The-Dining-Project-TP

La nourriture n’est jamais juste que de la nourriture. Cela est particulièrement vrai pour le moment à Trapholt, le musée d’art moderne et de design de Kolding, au Danemark.

Acteuellement, et jusqu’en mai, le musée accueille une exposition sur la manière dont la nourriture et l’acte de manger sont au centre de la vie contemporaine.

EAT ME présente le travail de plus de 60 artistes et designers qui travaillent avec la nourriture, illustrant comment elle est devenue la «métaphore suprême de notre temps». Les artistes et les concepteurs explorent tout le spectre des diverses perspectives que nous pouvons avoir de la nourriture.

LA NOURRITURE EST PARTOUT
Les installations et les œuvres artistiques d’EAT ME regardent de près les éléments de base de la nourriture et des habitudes alimentaires, afin de remettre en question nos idées fixes sur l’alimentation et la nourriture, ainsi que la création de la nourriture du futur.

La société, la culture, l’identité, la nature, les frontières, les sens et le futur sont les sept thèmes de l’exposition EAT ME, qui présente les différentes manières de percevoir la nourriture.

Voici une sélection de photos de l’exposition EAT ME, enjoy!

PERDRE DU TEMPS

original_Eat-Me-Anja-Franke-Waist-Time
Tour de taille par Anja Franke
L’installation Waste Time de la peintre danoise Anja Franke reflète notre culture du «throw-away». Les tasses blanches et les assiettes peintes en bleu qui composent la pièce sont une déclaration sur la perte de temps.

ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL

original_Eat-Me-Anya-Gallaccio-Stroke
AVC par Anya Gallaccio
L’artiste britannique Anya Gallaccio a créé un espace sensoriel en chocolat, où l’arôme entoure les visiteurs et éveille leur envie de manger du chocolat. Sensualité, intimité et passion sont les trois sensations centrales associées à cette installation.

COHESION

original_Eat-Me-Jette-Lowen-Cohesion
Cohésion par Jette Lowen

Ce travail artistique de la designer danoise Jette Löwén explore l’idée du rôle des objets du quotidien et du comportement humain. Tout dans Cohesion est couvert par des paillettes, poussant les visiteurs à se demander ce qui se cache sous la surface.

THE DINING PROJECT

original_Eat-Me-LEE-Mingwei-Dining-Project
Projet de restauration par LEE Mingwei

Comment est créé le cadre d’un repas? Lee Mingwei essaie de répondre à cette question en laissant des étrangers manger ensemble à la même table.

STIMULI SENSORIEL
original_Eat-Me-Jinhyun-Jeon-Sensory-Stimuli
Stimuli sensoriel par Jinhyun Jeon

Le designer coréen Jinhyun Jeon développe de nouvelles formes et textures à partir de couverts afin de stimuler plusieurs sens simultanément.

LEPSIS: L’ART DE LA CULTURE GRASSHOPPERS
original_Eat-Me-Mansour-Ourasanah-Lepsis
Lepsis par Mansour Ourasanah

Les insectes sont-ils la nourriture du futur? Le designer africain Mansour Ourasanah, en collaboration avec KitchenAid, a développé le prototype de la sauterelle LEPSIS, où des sauterelles riches en protéines sont écloses.

MANGE MOI
original_Eat-Me-Three
Mange moi par trois

Une maison faite de bonbons accrochés au plafond qui peut être mangé par les visiteurs, laissant la maison disparaître alors qu’un tas de papier de bonbons pousse à côté. Cette installation du groupe d’artistes japonais Three est un commentaire sur notre société «de plus en plus inorganique».

SMAGEN AF KERAMIK
original_Eat-Me-Trine-Lyngsholm
Smagen af ​​keramik par Trine Lyngsholm

L’artiste danoise Trine Lyngsholm réfléchit sur la nature tactile de la céramique en interaction avec le corps, transformant les ustensiles de tous les jours en une expérience sensorielle esthétique.

FETT
original_Eat-Me-Arpad-Dobriban-Fett
Fett par Arpad Dobriban

L’artiste hongrois Arpad Dobriban propose une expérience sensorielle aux visiteurs qui sont invités à sentir, toucher et goûter les morceaux de graisse accrochés aux crochets. Cette installation étudie la capacité des gens à essayer des saveurs inconnues, à l’ère de l’industrialisation de la production alimentaire et de la cuisine.

Pour plus d’informations sur EAT ME, visitez le site Web de l’exposition.

Source FineDiningLovers.com

Share
In News | Leave a comment

Michelin France 2018 : 2 nouveaux restaurants 3 étoiles

GM_France_2018

C’est ce soir qu’ont été dévoilées les nouvelles étoiles Michelin pour la France.

La liste des nouvelles étoiles, c’est par ici.

Share
In News | Leave a comment

Baisse de 40% de la production des vins de Bordeaux

1168708-334738

La production de vin dans le bordelais en 2017 a fortement chuté pour atteindre 3,5 millions d’hectolitres, soit une baisse de 40%.

À Bordeaux, la baisse de 40% du volume récolté par rapport à 2016 est due au gel qui a frappé la région fin avril 2017, a précisé à l’AFP le Conseil interprofessionel des vins de Bordeaux (CIVB).

« La récolte globale de 2017 est de 3,5 millions d’hectolitres, en baisse de 40% par rapport à 2016. La zone de Saint-Emilion est la plus touchée et le Médoc la moins touchée », a précisé le Conseil interprofessionel des vins de Bordeaux (CIVB).

A Bordeaux, certains domaines ont tout perdu, d’autres sont intacts

« Cette moyenne ne reflète pas la réalité car certaines propriétés ont perdu 80, 90% de leur récolte » et d’autres n’ont pas été impactées, a-t-il développé, alors que le détail des chiffres officiels doit être publié en février.

Le gel a frappé le vignoble bordelais les nuits 20 au 21 avril puis du 27 au 28 avril. Les vendanges dans d’autres régions, touchées par le gel ou par la sécheresse, ont également été historiquement faibles.

Au niveau européen, la production de vin, affectée par des aléas climatiques, va baisser de 14% en 2017 par rapport à la récolte précédente, avait annoncé en octobre FranceAgriMer.

Source RVF avec AFP

Share
In News | Leave a comment

Le Barbizon fermera ses portes en mars

IMG_0497

Propriétaire de la maison de bouche en bordure de Forêt de Soignes, Alain Deluc a annoncé au site web des Maîtres Cuisiniers de Belgique qu’il assurera son dernier service le 12 mars prochain.

Depuis longtemps déjà, Alain Deluc secondé par son fils Olivier, souhaitait passer la main et terminer sa carrière en remettant les rênes de sa maison familiale à un repreneur désireux de perpétuer la tradition de l’enseigne. barbizon-alain-deluc

Alain Deluc, interviewé sur ce changement, déclare : « Je souhaitais vendre notre maison familiale depuis longtemps déjà car mon fils n’était pas disponible pour en assurer la reprise et il va s’orienter vers une autre direction professionnelle. Un dernier service qui ne sera autre qu’un banquet d’adieu pour nos clients fidèles et amis sera servi le 12 mars prochain.

Quant à la vente de la maison, je tiens à préciser que je ne souhaitais pas la céder à n’importe qui, ni pour en faire n’importe quoi, poursuit le Maître Cuisinier. En ce début d’année, j’ai donc trouvé repreneur en la personne d’un investisseur privé qui débutera les travaux après le 12 mars pour rouvrir après le 15 août, voire début septembre prochain.

N’étant pas restaurateur lui-même, ce nouveau propriétaire s’emploie actuellement à trouver un gestionnaire pour l’établissement. Et même si plusieurs contacts sont déjà en cours tant avec des chefs privés qu’avec des groupes spécialisés en brasseries haut de gamme, je lance tout de même un avis aux candidats repreneurs ! Ceci étant ma façon de passer le relais à mes successeurs ! »

En fonction du futur gestionnaire des lieux totalement modernisés, le type de restauration du Barbizon – qui gardera son nom – pourra aussi bien aller d’une cuisine de restaurant gastronomique à une cuisine de brasserie de luxe. La qualité de la restauration, du service (dont le maître d’hôtel, toujours présent à la réouverture, assurera le relais) et des lieux devant impérativement être pérennisés en cette situation restant l’une des plus attrayantes des abords de la Capitale.

Source : Maîtres Cuisiniers de BelgiqueMaster Cooks of Belgium.

Share
In News | 1 Comment