World Class 2016 : la Belgique en finale mais pas gagnante

+44 (0)7721646833

Très tôt cette nuit, Miami vibrait lors de la finale du concours international de barmen ‘World Class’ de barmen organisé par Diageo. Souvenez-vous : un barman belge participait à l’aventure et il nous a fait vibrer pendant quelques jours !

Dries Botty a en effet réussi à se hisser jusqu’au rang des six finalistes lors d’épreuves compliquées et chronométrées. A ses côtés pour l’épreuve finale : Nick Wu (Taiwan), Ryu Fujii (Japon), Jonas Andersen (Danemark), Andrián Michalcík (République Tchèque) et Jennifer Le Nechet (France) qui finira par remporter le titre convoité.

La dernière épreuve, plus longue et complexe, demandait aux candidats d’élaborer avec une petite équipe le concept d’un pop-up bar : de sa décoration jusqu’au cocktail phare servi. L’installation et le service devait ensuite s’effectuer en quelques heures seulement. C’est la candidate française Jennifer Le Nechet qui a remporté le titre. Dries Botty ne remporte certes pas le trophée mais reviendra sûrement avec fierté nous épater et nous faire saliver dans son fief anversois.

Lire aussi : World Class 2016: la Belgique présente au concours international du meilleur barman.

Share
In News | Leave a comment

UberEats veut conquérir le monde de la livraison de repas à domicile

capture-decran-2016-09-28-a-08-42-12

Uber fait une entrée agressive dans l’univers de la livraison de repas à domicile. Cette semaine, à Amsterdam, l’implantation est soutenue par une vague de recrutement de personnel à hauteur d’environ 150 personnes. Uber, poids lourd américain, se prépare à entrer dans au moins 22 nouveaux pays et risque d’éliminer les rivaux locaux.

Dans la même ambition que son activité de taxi, Uber commencera à livrer des repas à Amsterdam ce jeudi. UberEats est déjà implanté dans 6 pays, les dirigeants ne cachent pas leurs ambitions internationales et même si le transport de personnes reste au cœur de leur métier, le créneau de livraison de repas est aussi une cible privilégiée.

Une implantation ville par ville

Le défi de UberEats est l’implantation ville par ville, impossible de se développer d’un seul coup dans un pays, chaque ville est un marché différent. Ils doivent conquérir des marchés un par un, tout d’abord les grandes chaînes de pizza à emporter, puis les restaurants indépendants, un par un.

Uber s’implante actuellement en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, huit villes, dont Dubaï et Johannesburg ouvriront des services à la fin de l’année.

L’Europe propose actuellement la base internationale la plus active dans le secteur de la livraison de repas. Uber compte sur ses liens locaux, sur le tentaculaire réseau de clients taxis pour s’implanter dans la restauration. Uber espère bien contrer les leaders du marché au Royaume Unis (Britain’s Just Eat JE.L ) et en Allemagne (Takeaway.com ), même si la concurrence s’organise. (ndlr : En Belgique, Take Eat Easy vient de disparaître faute de rentabilité)

capture-decran-2016-09-28-a-08-42-02

Le secteur a de l’avenir

Les investissements dans le secteur de la livraison à domicile de repas ont permis de capitaliser 8,9 milliards d’euros depuis le début de 2014, même si les financements ont diminué de plus de la moitié au cours des six premiers mois de 2016, le secteur s’active.

Dans l’ensemble, le marché mondial de plats à emporter devrait croître de 10 % entre 2015 et 2020 pour atteindre 80 milliards €. Amazon a lancé son expansion internationale en entrant sur le marché de Londres le mois dernier, ils sont déjà implantés dans 11 villes aux États-Unis. Reste quand même à améliorer le problème de la qualité des prestations, souvent très aléatoire.
À ce jour, UberEats a été lancé dans 33 villes dans six pays, dont 27 villes aux États-Unis, l’implantation a commencé il y a deux ans.

capture-decran-2016-09-28-a-08-42-48

Des problèmes logistiques

Depuis le lancement à Londres en Juin, pour faire face aux critiques, Uber a promis de réduire les délais de livraison à moins de 30 minutes, sans contrainte de taille minimum ni de frais de livraison supplémentaires. Pour l’instant, ils ne sont pas encore dans les clous, mais l’avantage de Uber, c’est logiquement le réseau mis en place par le service taxi.

Cette semaine, UberEats prévoit de lever 350 millions d’euros dans une offre publique qui lui donnerait une valeur marchande d’environ 1 milliard d’euros.

capture-decran-2016-09-28-a-08-41-52

Les concurrents s’organisent

À Londres, les acteurs locaux estiment que leur chiffre d’affaires sera à la hausse d’environ 50 % cette année et affirment que cette activité assurera à leurs 66.000 restaurants partenaires une croissance importante pour les années à venir.

Deliveroo affirme que son entreprise a construit une position de leader sur le marché dans 28 pays à travers le monde, inscrivant près de 300.000 restaurants – d’Asie à l’Europe et l’Amérique latine – en acquérant des rivaux locaux, en échangeant des actifs comme dans des marchés plus difficiles tels que la Chine et la Russie.

Source : Food&Sense

Share
In News | Leave a comment

Vous aimez regarder les autres manger ?

Certaines tendances sont parfois difficiles à intégrer, dans un monde où tout devient virtuel, plus rien n’arrête la connerie, se filmer et diffuser son quotidien devient presque commun, au lit, dans sa cuisine, dans son bureau. Et maintenant à table.

110715_izf6b-800x533

C’est le cas du « social eating » ou « Mokbang » en Coréen, car la tendance vient du pays ultra connecté qu’est la Corée du Sud. Là-bas, de nombreux internautes laissent leur webcam allumée le temps d’un repas et aiment regarder les autres manger. On se regarde manger, on regarde l’autre manger, parfois on mange ensemble, toujours par écran interposé et en direct.

Et partout où il y a de l’audience, il y a potentiellement un enjeu financier et on arrête de rigoler. C’est pour cela que la plateforme Twitch, réputée pour la diffusion en direct de jeux vidéo (rachetée par Amazon pour près d’1 milliard de dollars en juin 2014) a lancé en juillet dernier un espace dédié au social eating.

Emmett Shear, CEO de Twitch, reconnait ne pas être un adepte de la pratique avant d’ajouter « nous avons été surpris par la hausse de cet usage aux USA et en Europe, un effet que j’aurais été incapable de prévoir ».

tvdiva-2e16d0ba-fill-735x490

Dans les faits, si vous allez sur le site vous pourrez voir certains utilisateurs réunir de 8 à 150 personnes en direct pour des repas en live. Bien loin des chiffres coréens où le phénomène est tel que ces « social eaters » peuvent gagner plusieurs dizaines de milliers d’euros par mois. C’est le cas du Coréen Lee Chang-hyun à Seoul, qui réunit chaque jour des dizaines de milliers de personnes à chacun de ses repas diffusés sur la plateforme AfreecaTV.

Au-delà de l’acte gustatif (qui est en réalité la plupart du temps bourratif), les personnes recherchent le divertissement autour du dîner avec une note d’humour ou de performance (Lee Chang-hyun est connu pour ses repas à 4000 calories) qui accompagnent le repas. Finalement c’est un peu comme dîner avec son pote le plus drôle, au lieu de subir des invités indésirables.En Italie certains internautes s’y sont déjà mis.

eating3-768x512

Ce phénomène n’est pas sans nous rappeler un autre phénomène montant présent sur la plateforme Younow et sur laquelle les internautes aiment également se regarder dormir, et dormir à côté des internautes qui, eux aussi auront laissé leur webcam allumée.

Source : Food&Sens

Share
In News | Leave a comment

A Shanghai, une étoile au Michelin, éteinte dès le lendemain

3496289

Un restaurant de Shanghai qui venait d’obtenir une étoile dans le tout premier guide Michelin de Chine continentale s’est vu retirer sa licence par les autorités locales et a dû fermer ses portes dès le lendemain de sa distinction, a constaté vendredi une journaliste de l’AFP.

Le restaurant Taian Table est l’un des 26 restaurants de Shanghai à avoir été étoilés mercredi dernier dans le premier guide rouge lancé par Michelin en Chine en-dehors de Hong Kong.

Mais une affichette sur la porte indique à présent que l’établissement a dû « suspendre » son activité jeudi « à la suite d’une réorganisation interne ».

Le restaurant, situé au rez-de-chaussée d’un immeuble de quatre étages, avait déjà reçu l’ordre de fermer faute de licence d’exploitation, révèle vendredi le quotidien Xinmin Evening News.

Le Taian, ouvert en avril dernier, avait en effet fait l’objet de plaintes des voisins. Des habitants ont expliqué à l’AFP avoir été gênés par le bruit et les odeurs du restaurant.

« Il y a tout le temps du bruit, on sent les vibrations de la stéréo. Il fait très chaud, mais on ne peut plus ouvrir les fenêtres », a déclaré à l’AFP Zhang Fuzhen, qui habite juste au-dessus de l’établissement.

Le restaurant servait une cuisine occidentale allant des endives grillées aux betteraves fumées. Son menu « change tous les mois et recourt avec talent à d’excellents ingrédients ainsi qu’à d’astucieuses recettes », peut-on lire dans le guide Michelin.

Source: Afp

Share
In Michelin, News, Restaurants | Leave a comment

Comment congeler les légumes : le goût à portée du freezer

l_1840_astuce-congeler-legumes

Congeler les légumes est la meilleure manière de conserver les produits de saison qui poussent dans votre petit jardin potager, voire sur votre balcon, ou tout simplement que vous achetez au marché des fruits et légumes.

C’est le mode de conservation idéal pour avoir des légumes toujours frais et prêts à l’emploi, sans diminuer leurs valeurs nutritionnelles.

Sur le plan technique la congélation a lieu à des températures inférieures à -15°C, et implique une lente transformation de l’eau présente dans l’aliment en gros et longs cristaux de glace qui provoquent la rupture des tissus et des parois cellulaires. La congélation (contrairement à la surgélation) est la meilleure solution pour les légumes, mais aussi pour de nombreux autres aliments « insoupçonnables » : voici les meilleurs aliments à congeler.

CONGELER LES LÉGUMES : COMMENT COMMENCER

Presque tous les légumes verts peuvent être congelés, mais n’essayez pas de congeler les choux, les concombres, le céleri, les radis ou n’importe quelle variété de laitue : la forte concentration en eau de ces légumes réduira tout en bouillie une fois décongelés.

l_2712_come-tagliare-e-pelare-la-zucca

Blanchissez les légumes dans l’eau bouillante et laissez-les refroidir. La courge devra être cuisinée jusqu’au bout puis refroidie complètement avant d’être congelée. Les petits pois doivent être décortiqués avant d’être blanchis.

Assurez-vous de disposer d’un espace suffisant dans le freezer, et surtout de bien laver et nettoyer les légumes.

PREMIÈRE PHASE : BLANCHIR LES LÉGUMES

Le blanchiment des légumes leur permet de ne pas perdre leur couleur, leur saveur et leurs substances nutritives. En effet, un blanchiment de quelques minutes n’active pas l’enzyme responsable de ces changements. Pour blanchir les légumes remplissez d’eau une casserole assez grande et portez à ébullition. Mettez les légumes dans la casserole pour les ébouillanter sans trop la remplir. Avec une louche perforée retirez les légumes de l’eau. Puis, immergez-les immédiatement dans une bassine d’eau glacée. Égouttez tous les légumes et laissez reposer.

original_freeze-vegetables-step-4

Des légumes comme les épinards ou les blettes doivent être pressés pour évacuer toute l’eau. Chaque légume a un temps de cuisson différent. En règle générale, il convient de retirer les légumes verts dès qu’ils prennent une couleur verte un peu plus claire. Sachez que si vous les cuisez trop longtemps ils perdront leur couleur et leurs substances nutritives.

DEUXIÈME PHASE : LES LÉGUMES DANS LE FREEZER

Une fois les légumes refroidis vous pouvez les congeler en portions. Pour éviter de former des gros blocs une fois congelés, placez les légumes dans un plat à bord bas, puis conservez-le dans le freezer.

original_alimentos-congelados

Une fois les légumes congelés, placez-les dans un sachet congélation. Les légumes pourront être conservés au moins trois mois dans le freezer.

Source : FineDiningLovers.com

Share
In Recettes & Astuces | Leave a comment