Les Chefs belges plaident pour une réouverture des restaurants le 1er mars

Pour éviter un « carnage économique », les restaurateurs doivent pouvoir rouvrir en mars, plaide l’association Mastercooks of Belgium & Young Masters, qui rassemble près de 200 Chefs belges. « Manger au restaurant de manière sûre est parfaitement possible », soulignent-ils vendredi dans un communiqué.

Capture d’écran 2021-01-29 à 17.23.19

Les Maîtres Cuisiniers de Belgique en veulent pour preuve l’absence de rebond de l’épidémie après la réouverture en juin des restaurants, consécutive au premier confinement. « Il a fallu attendre la mi-août et le retour en masse des vacanciers pour voir la courbe du coronavirus repartir à la hausse. Les chiffres montrent que les restaurants ne sont pas une source de contamination », estiment les restaurateurs.

Or, cette deuxième fermeture devient difficilement tenable pour les caisses de leurs établissements. Les mesures de soutien et la vente à emporter ont permis de mettre du beurre dans les épinards mais « de plus en plus de chefs voient leurs réserves financières se tarir et sont vraiment à bout », s’inquiètent les Mastercooks of Belgium.

Ils dénoncent une politique à la louche pour tout le secteur horeca. « Un restaurant n’est pas un café », rappellent les chefs des grandes tables belges. Investissements consentis dans des systèmes de ventilation plus performants, cloisons disposées entre des tables plus espacées, nombre limité de clients accueillis, masque obligatoire lorsque l’on quitte la table… Des mesures de sécurité « parfaitement appliquées », relèvent les restaurateurs.

Les Mastercooks of Belgium et les Young Masters demandent dès lors que les restaurants puissent rouvrir à partir du 1er mars, voire au plus tard le 15 mars si les experts et les autorités « le jugent plus judicieux ».

« En ces temps où le bien-être mental est mis à rude épreuve, un repas au restaurant devient un moment quasi essentiel. Outre leur fonction sociale, (…) c’est aussi le patrimoine culinaire belge qui est en danger », concluent les chefs, qui affirment préférer des « perspectives claires dans un proche avenir » à une « décision hâtive » qui pourrait se solder par une troisième fermeture.

Source : Belga

Share
In News | Leave a comment

Sergio Herman va créer un palace culinaire à Sluis

Sergio Herman a des projets. Le chef star aurait jeté son dévolu sur un domaine à Sluis (Pays-Bas), la commune où il est né. Selon la presse néerlandaise, il souhaite y installer un « palace culinaire », bien que Sergio Herman ne veuille pas le confirmer avec ces mots.

1154cece-544d-11eb-97be-b61add46bf52_web_scale_0.075358_0.075358__

Un palace culinaire, c’est ainsi que le journal néerlandais AD décrit le nouveau projet de Sergio Herman. Le chef ne souhaite pas seulement vivre dans le hameau de Retranchement à Sluis, il souhaite également y recevoir ses hôtes dans une « pièce séparée ». Pas un restaurant, mais bien un bâtiment où il pourra aussi développer de nouveaux concepts, travailler sur des plats et même former de jeunes chefs.

Sergio Herman confirme bien « qu’une proposition est sur la table à la commune de Sluis », et qu’il a jeté son dévolu sur un lieu à Retranchement. Mais sur le point qu’il a réellement l’intention d’y construire un «palais culinaire», il ne veut pas le confirmer pour l’instant. « Tant que notre proposition n’est pas complètement approuvée, nous ne communiquerons pas à ce sujet » déclare-t-il.

Share
In News | Leave a comment

Top Chef 2021 : Un candidat belge au départ

Le 15 février prochain, Top Chef sera de retour pour sa douzième saison sur les écrans de RTL-TVI. Et, comme chaque année, la Belgique sera représentée parmi les candidats pour concourir et tenter remporter le titre de vainqueur de l’émission culinaire.

Capture-d’écran-2021-01-22-à-01.28.42-768x556

L’an dernier, notre cher Mallory Gabsy avait brillé et avait atteint la demi-finale du concours. Cette année, au casting qui vient d’être dévoilé, on retrouve Mathieu Vande Velde, un jeune bruxellois de 22 ans.
Mathieu est actuellement sous-chef du restaurant La Paix ** à Bruxelles, il y travaille depuis 2 ans et demi sous les ordres du chef David Martin. Auparavant, Mathieu a travaillé Comme Chez Soi **, à Bruxelles aussi.

Au jury de cette édition, le même quatuor de chef : Hélène Darroze (2 étoiles à Paris), Michel Sarran (2 étoiles à Toulouse), Philippe Etchebest (1 étoile à Bordeaux, et Meilleur Ouvrier de France) et Paul Pairet (3 étoiles à Shanghai).

Deux chefs étrangers seront Top VIP, le chef anglais Heston Blumenthal et le chef espagnol Angel Leon.

Share
In News | Leave a comment

La trappiste Westvleteren livrée désormais à domicile

Désormais, les commandes chez Trappist Westvleteren sont également livrées à domicile. Les moines de l’abbaye Saint-Sixte ont lancé un projet pilote lundi pour pouvoir livrer une quantité limitée de bières trappistes à domicile chaque mois. La vente avec retrait à la porte de l’abbaye restant le canal de distribution le plus important.

Capture d’écran 2021-01-19 à 11.31.45

Depuis un an et demi, les fans de Trappist Westvleteren peuvent passer une commande en ligne via le site trappistwestvleteren.be. Jusqu’à présent, les commandes devaient être récupérées à la porte de l’abbaye. Aujourd’hui, l’abbaye lance actuellement un projet pilote de livraison à domicile.

Lors du premier lockdown, aucune bière n’a été vendue à la porte de l’abbaye car les mouvements non essentiels étaient interdits. C’est pourquoi l’abbaye cherchait des solutions pour acheminer la bière trappiste aux clients. Avec le système de livraison, l’abbaye souhaite également donner aux clients qui vivent plus loin la chance de se procurer la bière chez eux. « Nous allons faire livrer une partie de notre stock de bière à votre domicile via un service de colis », a déclaré le frère Godfrey, de l’abbaye Saint-Sixte. « Pour l’instant, nous n’offrons ce nouveau service qu’en Belgique. »

La majorité de la production continuera cependant à être vendue par les moines dans des caisses en bois à la porte. Chaque mois, l’abbaye assure en moyenne deux moments de vente avec des options de collecte. Désormais, des sessions de vente avec options de livraison en Belgique seront également programmées dans l’intervalle.

Source: Belga

Share
In News | 1 Comment

Michelin France consacre le phénomène Alexandre Mazzia avec une 3ème étoile

Auréolé d’une seconde étoile il y a deux ans seulement, le chef marseillais décroche le graal avec un troisième macaron.

IMG_3841

Une troisième étoile qui récompense une cuisine faite « d’énergie, de concentration, de minutie et de régularité ». L’émotion est à son comble, tous les chefs triplement étoilés applaudissent à distance, devant leur écran.

Niché en plein cœur du 8ème arrondissement de Marseille, le restaurant AM par Alexandre Mazzia ne cesse de fasciner et d’émouvoir les papilles. La cuisine unique et métissée du chef éponyme, véritable symphonie de saveurs qui mélange des produits d’ici et du bout du monde, se voit récompenser d’une troisième Etoile. Chez AM par Alexandre Mazzia, les gourmets sont invités à vivre un voyage culinaire sans nul autre pareil : le menu, organisé en grandes séquences, elles-mêmes déclinées en plusieurs petites assiettes, laisse découvrir au fil de l’eau une identité culinaire matinée des souvenirs d’une enfance passée au Congo et des réminiscences d’un parcours de vie bouillonnant. Cuisine de l’instant et de l’éphémère, celle d’Alexandre Mazzia se compose au quotidien, se déguste sans repère et se donne à voir depuis les fourneaux ouverts sur la salle. Ici, s’active une équipe de passionnés et de jeunes talents qui s’exécutent dans une cadence de métronome et dans un silence que seul le bruit des casseroles et des cuissons vient perturber.

Share
In News | Leave a comment