Un chef français rend ses trois étoiles pour profiter de la vie

Le chef breton Olivier Roellinger rendra mercredi ses trois étoiles au Guide Michelin pour profiter de la vie, tout en continuant à cuisiner.
« Aujourd’hui, ma quête est celle d’une nouvelle sérénité et du bonheur d’être », explique le chef de Cancale. Le restaurant qui porte son nom a obtenu la troisième étoile, récompense suprême en matière de gastronomie, en 2006.
Mais à 53 ans Olivier Roellinger se dit fatigué du rythme qu’impose cette consécration. »Ma condition physique ne me permet plus de tenir mes services deux fois par jour », dit-il. « Et malgré la très grande qualité de mes cuisiniers, je ne suis pas de nature à faire jouer les autres en mon nom très longtemps. » Ni le stress, ni la conjoncture économique ne l’ont fait renoncer, ajoute-t-il.
« Je me trouve dans la situation d’un auteur-compositeur-interprète qui ne peut plus interpréter », explique le chef.
Le restaurant étoilé fermera le 15 décembre mais sa cuisine pourra toujours être dégustée dans ses autres restaurants de la région, précise-t-il.

Share
This entry was posted in News and tagged , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>