La guerre du houmous entre le Liban et Israël

La guerre du houmous qui oppose le Liban à Israël bat son plein, les deux pays se disputant la paternité de la purée de pois chiche. Ce week-end, plus de 300 cuisiniers libanais ont uni leurs efforts pour mélanger 7 tonnes de pois, 2 tonnes de tahina (une pâte à base de graines de sésame), 2 tonnes de citron et des centaines de litres d’huile d’olive. Ils ont ainsi confectionné 10 452 kilos de houmous, soit le même chiffre que la superficie du Liban. Dans un communiqué, les organisateurs indiquaient : «Ne nous dérobez pas nos plats, le houmous est libanais.» La purée de pois chiche est appréciée depuis des siècles au Proche-Orient, plus particulièrement par les Libanais, les Syriens, les Palestiniens et les Jordaniens. Mais Israël, où le mets est devenu très populaire, l’exporte dans le monde entier au point d’être accusé de s’approprier le patrimoine culinaire arabe.

En janvier, une cinquantaine de chefs israéliens en avaient ainsi touillé plus de 4 tonnes près de Jérusalem. L’attaque libanaise réduit leurs efforts à néant. La contre-offensive pourrait être menée à grand renfort de taboulé, lui aussi objet d’une querelle insidieuse entre les deux voisins.

Ce genre de records vous amuse ? Visitez ce lien pour avoir votre dose de gigantisme ! www.justsharethis.com
Photo © AFP

humus-world-record

Share
This entry was posted in News, Saveurs and tagged , . Bookmark the permalink.

One Response to La guerre du houmous entre le Liban et Israël

  1. Sophie A. says:

    C’est ca la vraie guerre, quand les deux freres se montrent intelligents.
    Proteger un patrimoine commun, en voulant s’affranchir de l’autre tout en prouvant, dans une folle demesure, qui sera le plus grand dans la perennisation des traditions ancestrales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>