Le point sur ce qui va bouger dans le petit monde de la gastronomie durant vos vacances

Le soleil pointe enfin le bout du nez que nous pensons déjà à la rentrée. Et elle s’annonce bouillante dans la sphère gastronomique Sensumesque. Des ouvertures, des travaux par-ci par-là. On se réjouit déjà. Petit aperçu de ce qui arrive…

Henri Baeyens (Lola au Sablon) et Christian Vanden Bogaard (ex-Adrienne) ouvrent le Park Side, début septembre, une nouvelle brasserie qui va placer la barre très haut dans le quartier européen. Au bord, et avec une vue somptueuse sur le Parc du Cinquantenaire, du côté du rond-point Schuman, le lieu accueillera 200 places sur deux étages. Live cooking, carte de belle brasserie, jolis crus aux verres et une armoire à vins murale qui s’annonce spectaculaire. Aux fourneaux, c’est Donald Loriaux (ex-Maison du Cygne) qui tiendra la baguette. Une conjugaison de grands professionnels pour un succès déjà garanti.

Yves Mattagne est l’homme dont on parle dans tous les coins de Bruxelles. Au centre-ville, pour les travaux de relooking de ce qui est désormais « son » Sea Grill où l’on chuchote des investissements dépassant le demi-million d’euros. On parle de lui aussi dans le haut de la ville puisqu’il vient d’acquérir avec ses partenaires 75% de la Food and Wine Academy de notre chéri Eric Boschman, intégrant dans le deal le somptueux hôtel de maître qui accueille le B52, antre de la Fawa. Du côté de l’avenue de Tervueren aussi on parle, là c’est dans une autre maison de maître qu’Yves Mattagne proposera sa cuisine.

David Martin de la Brasserie de la Paix, l’homme qui a inventé la brasserie gastronomique en Belgique fera l’actualité, lui aussi, puisque qu’il signera la cuisine du restaurant du Palais des Beaux-Arts à Bruxelles. Lieu Horta redessiné pour accueillir une brasserie de 80 places, on y trouvera une cuisine ouverte qui distillera des plats simples de notre culture nationale. Mais lorsqu’on connaît un peu David Martin, on peut s’attendre à du haut niveau dans la simplicité. ce qui est loin d’être impossible quand on voit le nombre d’adresses qui font l’inverse : la médiocrité dans la (tentative de) sophistication.

Sang-Hoon Degeimbre va relifter l’Air du Temps. Gros travaux en perspective pour l’ami San dans sa belle demeure de Noville-sur-Mehaigne. Tout, ou presque, va y passer. Salle redessinée, cuisine agrandie, cellier de dégustation et peut-être même un coin salon. L’Air du Temps sera fermé en août et septembre pour permettre celle belle mise en oeuvre. L’impatience grandit déjà.

En Flandres, il se murmure que Viki Geunes, du double étoilé ‘t Zilte, va quitter Mol pour s’installer à Anvers, au 6ème étage d’un musée. A suivre…

On annonce aussi de jolis aménagements chez Ô de Vie à Juprelle. Le talent d’Olivier Massart a besoin d’espace et notre homme va agrandir sa cuisine, et relifter l’entrée de son restaurant.

Enfin, signalons la reprise du Pain et le Vin par Damien Bouchery, le cuisinier, (enfin le dernier en date), du Bistrot du Mail . Bistrot du Mail toujours inexplicablement fermé, et qui n’a pas digéré le départ de Stéphane Lefèvre, il y a 18 mois déjà.

Tout ceci à suivre sur Sensum, bien entendu.

Share
This entry was posted in News, Restaurants and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>