Ils inventent la glace qui ne fond (presque) pas

l_666_glace-fonte

L’été touche presque à sa fin, et certains plaisirs culinaires avec. Dommage, car une équipe de chercheurs britanniques vient de découvrir le moyen de ralentir la fonte de la crème glacée, même par forte chaleur. Un processus rendu possible grâce à une protéine naturelle ajoutée à cette gourmandise.

Concrètement, les scientifiques des universités d’Edimbourg et Dundee (Ecosse) ont ajouté de la Bs1A dans la glace. Cette « protéine agit en s’agrippant aux cellules graisseuses et aux bulles d’air (contenues dans les glaces), permettant de les rendre plus stables dans un mélange », expliquent les chercheurs. Au final, les crèmes glacées restent « gelées plus longtemps », sans que leur onctuosité ne soit affectée.

Grâce à cette découverte, les fabricants et distributeurs de glaces pourraient conserver leurs produits à des températures moins basses, et les consommateurs ne seraient plus obligés de se presser pour la déguster. « Les mains collantes de la glace fondue pourraent bientôt appartenir au passé », s’amusent les scientifiques.

Autre conséquence de cette transformation : la crème glacée qui ne dégouline pas; elle serait également moins riche en acides gras saturés et moins calorique.

Les chercheurs espèrent introduire ce nouveau procédé sur le marché d’ici trois à cinq ans.

Share
This entry was posted in Eating décalé, News, Revue du net, Saveurs. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>