Les tendances alimentaires de 2016

l_1032_TENDANCES-CULINAIRE-NOIR-2016

L’année 2015 fut propice à de nouvelles découvertes culinaires. Entre le raw food, le cocuisinage et autres smoothie bowl, le monde de la gastronomie a de nouveau montré qu’il ne connaissait pas de limites. L’année 2016 sera-t-elle aussi fructueuse pour les gourmands ? Si la réponse définitive ne pourra être donnée que d’ici quelques mois, voici quelques tendances auxquelles vous avez peut-être déjà succombé ou vous ne devriez pas échapper cette année.

LES INSECTES

En septembre dernier, une conférence sur les aliments du futur orchestrée lors du Salon Rapid Resto nous mettait déjà la puce à l’oreille. Dans un avenir proche, nous mangerons certainement tous des insectes ! Si cette alternative à la viande est déjà très présente en Asie ou en Amérique Latine, elle fait son petit bonhomme de chemin vers les pays européens. Bon marché et source de protéines, les insectes font peu à peu leur entrée en France via des produits dérivés comme les biscuits apéritifs, les pâtes ou les surimi.

LES ALGUES

Lors de cette même conférence, Hélène Marfaing, chef de projet agroalimentaire au Ceva (Centre d’Etudes et de Valorisation des Algues) portait notre attention sur les algues, une source alimentaire durable aux grandes vertus nutritionnelles. Si les Français en mangent régulièrement sans le savoir (dans les bonbons par exemple), ils apprennent à apprécier la petite plante marine grâce à la nourriture asiatique. L’adaptation à la gastronomie française est en cours grâce à des chefs comme Nicolas Conraux- Becam, chef étoilé du restaurant La Butte (Bretagne), qui a fait de l’algue un composant phare de sa cuisine.

LA FILIPINO FOOD

Les cuisines à la mode aux Etats-Unis influencent généralement les futures tendances culinaires européennes. Après l’engouement pour les restaurants coréens et mexicains, l’année 2016 pourrait être propice à l’arrivée de la gastronomie philippine. Outre-Atlantique, les gourmets raffolent de cette cuisine aux saveurs sucrées, salées et acidulées comme l’adobo de porc, les lumpia et le leche flan.

LES CHEFS À DOMICILE

Commander son dîner en ligne fut la grande tendance de 2015, avec des services de livraison à domicile comme Foodora, UberEats ou Deliveroo. En 2016, les entreprises de restauration iront encore plus loin dans le concept en vous proposant d’embaucher un chef le temps d’une soirée pour cuisiner à domicile. Plusieurs sites existent déjà comme invite1chef.com ou labelleassiette.fr, qui vous permettent de sélectionner le chef de votre choix pour un repas comme au restaurant… à la maison !

LA CUISINE ANTI-GASPILLAGE

La COP21, qui vient de s’achever à Paris, nous a une fois de plus rappelé la valeur de la nourriture et l’importance de ne pas gâcher. Si l’année 2015 était déjà riche de nouveaux concepts, 2016 devrait continuer sur cette lancée grâce à l’émergence de nouvelles idées. Les Français seront d’ailleurs de plus en plus nombreux à utiliser des applications telles qu’Optimiam, qui vous avertit des promotions sur les aliments à date de péremption imminente ou à se rendre dans des restaurants responsables comme Freegan Pony, qui cuisine les invendus de Rungis. Enfin, les habitants de l’Hexagone pourraient définitivement adopter le doggy bag pour ne plus gaspiller les plats non terminés dans les restaurants.

LE NOIR

D’après l’infographie ci-dessous, la première tendance en cuisine sera le noir. Cette couleur sombre devrait revenir régulièrement dans votre assiette sous forme d’encre de seiche, de légumes noirs ou noircis au four ou même de colorant alimentaire.

LE SOUPING

Autre nouveauté : le souping, qui devrait petit à petit grapiller du terrain sur le juicing, en proposant des soupes et bouillons toujours plus innovantes et détoxifiantes. Et si vous n’avez pas le courage de vous mettre derrière les fourneaux, voici quelques adresses de bars à soupes qui devraient vous aider à suivre la tendance.

LA CUISINE DES CARAÏBES

On vous le disait il y a quelques jours, la cuisine philippine devrait faire sa grande entrée dans notre quotidien cette année. Mais ce n’est pas la seule. D’après les prédictions de The Food People, la gastronomie de la mer des Caraïbes devrait également séduire nos palais en 2016, grâce à ses influences venues du Mexique et du sud-est des Etats-Unis.

LA CUISINE SERVIE DANS DES BOLS

Ramen (japonais), bo bun (vietnamien) et bimbibap (coréen) ont tous un point commun : être servis dans des bols. Un récipient qui se révèle être tendance cette année avec de nouvelles adresses gourmandes comme les Bols de Jean à Paris, qui sert tous ses plats dans des petits pains en forme de bol.

LES ALTERNATIVES AU SUCRE

Toujours dans l’idée de manger mieux, les foodies devraient cette année se tourner vers des alternatives au sucre traditionnel comme le miel, le sirop d’érable, d’agave ou le sucre de coco.

LE GRAS, C’EST LA VIE

Les consommateurs seraient de moins en moins nombreux à culpabiliser après avoir manger du gras. Un bon point pour la santé puisque la graisse favorise tout de même le bon fonctionnement de notre cerveau et fournit de l’énergie.

TOUJOURS PLUS D’ÉPICES

Les mélanges épicés seront toujours plus puissants à l’image du Shichimi-Togarashi au Japon, du Gochujang en Corée, du Tsire en Afrique de l’Ouest et du Berbéré en Éthiopie. A ce propos, FineDiningLovers vous énumère quelques adresses pour manger épicé à Paris.

LE (PAS COMPLÈTEMENT) FAIT MAISON

Les gourmets sont de plus en plus partagés entre l’envie de manger des plats faits maison et le manque de temps pour les élaborer. C’est pourquoi 2016 devrait être l’année des kits de préparation pour pizzas, burritos ou cocktails (à moitié) « homemade ».

LE BOOM DES BOISSONS SANS ALCOOL

Ce n’est pas parce qu’on ne boit pas d’alcool qu’on doit se priver d’apéro. La preuve, en 2016, de nombreuses recettes fraîches et originales feront leur apparition et évinceront les habituels sodas.

LA LIVRAISON À DOMICILE

Foodora, UberEats, Deliveroo ou TakeEatEasy… Les services de livraison à domicile ont le vent en poupe et devraient le garder durant les prochains mois.

LA CUISINE À BASE DE PLANTES

Il n’y a pas que les plantes marines qui verront leur cote grimper en 2016… Les terrestres aussi ! Et pas uniquement auprès des végétariens.

LES COLLABORATIONS

De plus en plus de marques ou de chaînes de restaurants devraient faire appel aux plus grands chefs pour imaginer des créations éphémères, à l’instar des collections capsules dans le monde de la mode.

LES CHEFS ET LEURS POTAGERS

San Degeimbre, Pascal Devalkeneer et auparavant Alain Passard, René Redzepi… Tous ont succombé à l’appel du bon produit en cultivant leurs propres légumes ou en signant des accords d’exclusivité avec des producteurs locaux. Des envies qui titilleront sûrement plus de chefs dans les mois à venir.

Share
This entry was posted in Chefs, News, Restaurants, Revue du net. Bookmark the permalink.

2 Responses to Les tendances alimentaires de 2016

  1. Pingback: Revue de presse – Décembre à Janvier 2016 - La Belle Assiette - Le Blog

  2. fatima says:

    Madame, Monsieur,

    Je travaille au sein de l’agence de presse The Oval Office Bruxelles.
    L’un client souhaiterait organiser prochainement une action de presse et un évènement d’ouverture pour une enseigne alimentaire.
    A cet effet, nous souhaiterions vous inviter.

    Pourriez-vous me communiquer votre adresse email afin que je puisse vous faire parvenir cette invitation si vous le souhaitez.

    D’avance, je vous remercie,
    Fatima, The Oval Office

Répondre à fatima Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>