La famille des NorthSeaChefs s’agrandit et accueille des Chefs wallons

L’équipe de recherche des NorthSeaChefs compte désormais dans ses rangs des chefs du secteur de la restauration collective, d’écoles hôtelières et des Pays-Bas, dont Sergio Herman. La mission que les NorthSeaChefs se sont donnée est bien connue : promouvoir la consommation durable de poissons méconnus et malaimés de la mer du Nord – pêchés par des pêcheurs belges – afin que les générations futures puissent également en profiter. Cette année marque un doublement des membres des NorthSeaChefs, désireux de soutenir cette philosophie de leurs recherches.

Footer

On passe à la vitesse supérieure et on traverse la frontière

En intégrant encore plus de chefs tant de l’horeca que de la restauration collective et de l’enseignement, le groupe passe clairement à la vitesse supérieure. Les cinquante membres représentent diverses tendances inspirées de la cuisine classique et contemporaine. Et couvrent le paysage gastronomique et bistronomique de l’ensemble du pays, pour une large diffusion de leur philosophie commune. Pour la première fois, les NorthSeaChefs acccueillent des Chefs wallons comme Pierre Résimont (L’Eau Vive**), Christophe Pauly (Le Coq aux Champs*), Thomas Troupin (La Menuiserie*) et Clément Petitjean (La Grappe d’Or*).

L’équipe de recherche

Six fois par an, les membres des NorthSeaChefs reçoivent une « blue box » contenant environ dix kilos de poissons méconnus, accompagnés d’informations scientifiques, devant servir de base à leurs recherches culinaires. Leurs résultats sont ensuite compilés et mis à la disposition du grand public sur le site web www.northseachefs.be. L’objectif avoué est de booster la fois la notoriété et la demande de poissons méconnus, issus de la pêche durable.

Le tacaud au taquet

Les résultats concrets de cinq années d’activité et leurs répercussions sur l’opinion publique sont impressionnants. Un poisson jusqu’alors pratiquement inconnu tel que le tacaud est aujourd’hui entré dans tous les cœurs par l’intermédiaire des restaurants, supermarchés, magasins d’alimentation et marchés publics. Le tacaud n’est désormais plus rejeté par-dessus bord comme une prise accessoire ‘sans valeur’, mais constitue un revenu de choix pour le pêcheur et pour le négociant qui profitent ainsi de son remarquable regain de popularité. Et le consommateur n’est pas en reste : il a le plaisir de découvrir un poisson savoureux et local, à un prix abordable, en remplacement d’espèces exotiques ou victimes de surpêche.

Un succès venu d’en bas

Le travail de nos pêcheurs de la mer du Nord est donc mieux valorisé. Dans le même temps, le public est conscientisé à la valorisation de poissons moins connus de notre mer du Nord. Les NorthSeaChefs prouvent ainsi comment la problématique des prises accessoires a pu être attaquée par la base – et non par les pouvoirs publics. Pour ce faire, l’organisation a conclu un partenariat avec Gadus, le numéro 2 du secteur belge de la transformation du poisson. Les NorthSeaChefs sont ainsi parvenus à intégrer les poissons moins connus dans l’offre de Metro Cash & Carry.

À propos des NorthSeaChefs :

Les NorthSeaChefs sont actifs dans notre pays depuis 2011, sous l’impulsion des chefs Filip Claeys (De Jonkman, Bruges) et Rudi Van Beylen (Hof Ten Damme, Kallo). Le groupe de travail a-commercial a été officiellement porté sur les fonds baptismaux en 2013, en présence de Kris Peeters, à l’époque Ministre-Président du gouvernement flamand notamment en charge de la pêche. Les NorthSeaChefs ont réussi à impliquer les pouvoirs publics dans la problématique des poissons méconnus de la mer du Nord et des prises accessoires. L’organisation est un exemple parlant de la manière dont les chefs peuvent sortir de leurs cuisines pour donner un coup de projecteur sur un problème de durabilité qui touche non seulement tous les intervenants d’aujourd’hui (pêcheurs, armateurs, négociants, chefs et consommateurs), mais aussi et surtout ceux des générations futures.
Aperçu des nouveaux membres:

Aperçu des nouveaux membres : Pierre Résimont – L’Eau Vive ; Thomas Troupin – La Menuiserie ; Jeremy Girvan – GJCOOK ; Clément Petit-Jean – La Grappe d’Or ; Christophe Pauly – Le Coq aux Champs ; Bruno Timperman – Bruut ; Willem Hiele – Willem Hiele ; Marcello Balardin – OAK ; Michael Yates – Sail&Anchor ; Angelo Roseel – La Durée ; Thijs Vervloet – Colette ; Stijn De Vreese – Bernard & Benoit De Witte ; Tom Van der Eecken – Gourmet Events ; Christophe Snauwaert – Toi, moi et la Mer ; Jo Lemmens – Restaurant U ; Sean Uytterhaegen – KOXX ; Luc Godon & Marc Greveling – PIVA ; Sofie Gaytant – Sofie’s Choice ; Edwin Van Goethem – ‘t Korennaer ; Bart Gils – Signatuur ; Sergio Herman – AIRrepublic, Pure-C, The Jane ; Syrco Bakker – Pure-C.

Share
This entry was posted in News. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>