Moins d’impact pour la Tournée Minérale 2018

ob_06d8a1_tournee-minerale-logo

La campagne ‘Tournée Minérale’ qui s’est achevée à la fin du mois de février a eu un impact plus faible que l’année dernière sur les chiffres d’affaires de l’horeca et des distributeurs en boissons. C’est ce qui ressort de sondages effectués par Horeca Vlaanderen et FEBED (Fédération Belge des Distributeurs en boissons) auprès, respectivement, des exploitants horeca et des distributeurs en boissons.

“Un établissement sur trois mesure une perte de chiffre d’affaires et l’impute à Tournée Minérale. Un sur cinq parlent d’une baisse de chiffre d’affaires de plus de dix pour cent. L’impact est donc encore toujours sensible, mais moins que l’année dernière, où 51% des établissements constataient une baisse de chiffre d’affaires », déclare Kurt Neyrynck, administrateur-délégué faisant fonction de Horeca Vlaanderen.

L’association professionnelle a effectué un sondage auprès de 285 exploitants horeca. Il est à noter que l’offre en alternatives sans alcool a fortement augmenté: l’année dernière,, un peu moins de la moitié des établissements avaient prévu une offre sans alcool, telle que des mocktails, par exemple, ou du thé glacé maison ou des vins et apéritifs sans alcool. Cette année, septante pour cent des exploitants disent avoir travaillé avec une large carte sans alcool. Au début de cette année, Horeca Vlaanderen avait diffusé une brochure d’inspiration pour des alternatives sans alcool de qualité et avait appelé ses membres à élargir leur offre.

« Il est clair que notre campagne a fonctionné. La perte de chiffre d’affaires est moindre que l’année dernière, mais quand même encore toujours sensible. Cela souligne d’une part la demande du client pour des alternatives sans alcool, et d’autre part l’importance de, par exemple, les vins et apéritifs avec alcool pour l’ambiance et la rentabilité d’un restaurant », ajoute Kurt Neyrynck.

Du côté de la Fédération Belge des Distributeurs en boissons, c’est le même son de cloche. Quarante pour cent des distributeurs interrogés déclarent avoir subi l’impact négatif de Tournée Minérale. L’an dernier ils étaient plus de la moitié dans ce cas. Un quart des distributeurs en boissons constatent même en février une augmentation de la vente du segment alcoolisé par rapport à la situation de l’année dernière. Mais il faut quand même noter un impact négatif général de deux pour cent sur le chiffre d’affaires des boissons alcoolisées. Cinquante-cinq pour cent constatent que les clients, tant horeca que particuliers, montrent plus d’intérêt pour les alternatives sans alcool.

Chez les distributeurs en boissons aussi, l’impact négatif de Tournée Minérale est donc clairement moindre que l’année dernière. Selon Gilles Vandorpe, directeur de FEBED, cela tient à deux éléments importants : « Avant tout, cette année les distributeurs en boissons étaient mieux préparés à l’action. Les alternatives sans alcool ont été mises plus largement en évidence, tant par les producteurs que par les distributeurs et par l’horeca. En outre, Il y a eu nettement moins de participants à l’action que lors de la première édition. Ce qui a évidemment aussi eu un impact tant sur le segment alcoolisé que sur le segment non alcoolisé. »

Share
This entry was posted in News. Bookmark the permalink.

2 Responses to Moins d’impact pour la Tournée Minérale 2018

  1. Bernard says:

    Merci pour le lien ! Sacré boulot !

  2. Trinh says:

    Merci pour vos encouragement.

Répondre à Trinh Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>