L’Allemagne remporte le concours de Meilleur sommelier du Monde

Durant toute cette semaine avait lieu à Anvers la compétition la plus prestigieuse de la sommellerie mondiale. 66 candidats de 63 pays avaient fait ordre de candidature dimanche soir. Dès mardi soir, 19 demi-finalistes s’étaient retrouvés et ce vendredi, seuls trois candidats s’affrontaient pour la grande finale.

Après une lutte au sommet, c’est donc l’Allemagne avec Marc Almert (photo), qui a remporté le titre de Meilleur Sommelier du Monde. Agé de 27 ans, Marc Almert est sommelier au « Baur au Lac » à Zurich, un restaurant qui a obtenu en début d’année sa seconde étoile au guide Michelin.
Nina Højgaard Jensen (Danemark) termine à la seconde place et c’est Raimonds Tomsons (Lettonie) qui accède à la troisième place.

fairmont-hotel-vier-jahreszeiten-hamburg-restaurant-haerlin-sommelier-marc-almert-e1465203123333-512x318

Le concours de meilleur sommelier du monde existe depuis 1969. Organisée tous les trois ans par l’association de la sommellerie internationale, c’est la compétition la plus prestigieuse de la sommellerie mondiale.

Le titre de meilleur sommelier du monde est une consécration suprême. Tous les sommeliers renommés rêvent de le décrocher. Pour cela, ils doivent s’imposer au concours de meilleur sommelier du monde, organisé tous les trois ans depuis 1969, par l’association de la sommellerie internationale.

53489123_2068188299924821_2777459971984457728_o

Les 66 candidats réunis depuis dimanche à Anvers.

Les lauréats du concours de meilleur sommelier du monde sont le Suédois Jon Arvid Rosengren (2016), le Suisse Paolo Basso (2013), le Français Gérard Basset (2010, pour le compte de la Grande-Bretagne), le Suédois Andreas Larsson (2007), l’Italien Enrico Bernardo (2004), le Français Olivier Poussier (2000), l’Allemand Markus Del Monego (1998), le japonais Shinya Tasaki (1995), le Français Philippe Faure-Brac (1992), le Français Serge Dubs (1989), le Français jean-Claude Jambon ( 1986), le Français Jean-Luc Pouteau (1983), l’Italien Guiseppe Vaccarini (1978), l’Italien Piero Sattanino (1971), le Frrançais Armand Melkonian (1969).

Share
This entry was posted in News. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>