L’Eveil des Sens* (Montigny-le-Tilleul) ferme ses portes

Les sens ne s’éveilleront plus… à Montigny-le-Tilleul.

88104701_10163316660315551_8890424076124815360_o

C’est un nouveau coup de tonnerre dans le paysage gastronomique wallon.
Une institution depuis près de 20 ans qui va donner son dernier service ce dimanche 8 mars à midi.

19 ans que Laury et Nadia Zioui avaient ouvert ce livre et…éveillé nos sens.

19 années durant lesquelles, avec la générosité et la chaleur du Sud qui caractérisent la cuisine de Laury, mais aussi la rigueur et la précision auxquels il s’est toujours astreint aux fourneaux en bon self-made man qu’il est, il y en a eu des bons, joyeux et gourmands moments dans cette table étoilée de Charleroi qui n’a jamais démérité. Et ce n’est pas le 17/20 au Gault&Millau qui me contredira.

Nadia aussi, s’est érigée, et est sortie grandie, de la cave qu’elle a construite avec passion, au fil des ans.
Tous deux ont offert du bonheur et des moments intenses aux nombreux gastronomes venus s’attabler ici le temps d’un soir ou… d’un après-midi arrosé.

Le succès, les honneurs, le bonheur n’auront pas suffi…

Ils doivent aujourd’hui tourner une lourde page non sans refermer le livre. Chacun étant d’ores et déjà sollicité ou en contact avec l’une ou l’autre grand maison, du bistro à copains aux palaces parisiens, les pistes sont ouvertes. Aucune n’est privilégiée. Car comme dans tout moment douloureux, il faut faire son deuil avant de rebondir. Ce qui ne tardera pas, vu le caractère bien trempé de ces deux passionnés.

D’ici dimanche, il vous reste quelques services (midi et soir de mercredi à dimanche) pour aller gouter et éveiller vos sens une dernière fois autour d’un menu signature en 5 ou 7 services qui risque de ne pas manquer de gourmandise.

Merci Laury, merci Nadia pour tous ces moments. Et vivement vos nouvelles aventures respectives.

PL

Share
This entry was posted in News. Bookmark the permalink.

2 Responses to L’Eveil des Sens* (Montigny-le-Tilleul) ferme ses portes

  1. Vigneron says:

    Bien que ce restaurant ne se situe pas dans la pléthore des « restos ordinaires » qui est touchée par le surnombre, il est tout de même symptomatique de s’apercevoir que la plupart de ces plus ou moins « grands » chefs ne quittent pas la profession, mais se reconvertissent comme « employés ». Quand dans cette région wallonne, commencera-t-on à ménager les travailleurs indépendants et a encourager l’artisanat???

  2. kisiel philippe says:

    Tout à fait d’accord avec Vigneron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>