Cuisiner des restes ne pardonne pas

La chaîne de restaurants chics japonaise Senba Kitcho a été obligée de mettre la clef sous la porte, après le scandale qui a éclaté au mois de décembre dernier. C’est au terme de l’année 2007 que les Japonais ont été choqués d’apprendre que la chaîne de restaurant Senba Kitcho mentait sur la provenance de certaines viandes. Tout d’abord niant les faits, les dirigeants ont fini par avouer leurs fautes et se sont excusés publiquement de leurs mensonges.

Récemment, le public a appris que le restaurant servait également des restes de repas que d’autres clients n’avaient pas touchés. En effet, les aliments étaient récupérés dans les assiettes, puis cuisinés une seconde fois et servis à d’autres clients.

Suite à ces révélations choquantes, largement diffusées par les médias, la chaîne de restaurants a perdu toute crédibilité aux yeux des gens. Le nombre de clients a brusquement diminué et les affaires ne sont jamais redevenues comme avant.

Les gens n’oublient pas si vite les erreurs d’autrui et le nom de Senba Kitcho est devenu trop lourd à porter pour continuer à faire de la restauration sous ce nom. Notamment lorsque l’on sait que le mot « Kitchô » signifie « bon augure ».

Après avoir annoncé son arrêt d’activité lors de conférences publiques, tous les employés ont été renvoyés et la chaîne a fermé ses portes, le cœur lourd.

Share
This entry was posted in News and tagged . Bookmark the permalink.

One Response to Cuisiner des restes ne pardonne pas

  1. jus-2-fruits says:

    C’est toujours délicat ce genre d’affaire. La pratique avait-elle lieu dans tous les restaurants ou il s’agit d’un cas isolé d’un seul restaurant pour lequel on a généralisé la pratique à toute la chaîne…

Répondre à jus-2-fruits Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>