Robert Parker : le gourou du vin dessine 2014 en 15 prédictions

Source Vitisphere.com

Comme nombre de personnes, Robert Parker Junior a débuté l’année 2014 par une série de voeux de réussite et de bonheur. Auxquels le plus influent de tous les critiques de vins a ajouté des prédictions sur l’avenir du monde viti-vinicole.

Habitué de l’exercice (en 2006 il avait notamment annoncé 12 tendances fortes : influence croissante de l’internet du vin, montée en puissance de l’Espagne, flambée des prix pour les domaines et crus réputés…) Robert Parker annonce pour la nouvelle année « une résistance croissante aux vins très coûteux de millésimes médiocres, comme ceux européens de 2011, 2012 et 2013 », tandis que la Californie « profitera de deux années généreuses en qualité en quantité » et que l’Argentine « se distinguera avec ses vins de malbecs et de torrontes ». En terme de conjoncture, le fondateur du WineAdvocate estime que « la valorisation et le glamour des vins de Champagne seront mis à mal par les ventes des proseccos [italiens] et cavas [espagnols] ». Plus généralement, l’ancien avocat prédit que les « vins d’Espagne, d’Italie du Sud et de France continueront de dominer le segment des vins de qualité à moins de 20 $ ».
Autre prévision marquante, Robert Parker estime que le « gouvernement [américain] va désormais obliger toutes les étiquettes de vins de préciser leurs calories et ingrédients ». Alors que le procès Kurniawan se poursuit, le critique ne croit pas que la leçon ait été apprise par les opérateurs. Il prédit au contraire que de telles affaires « s’introduiront dans le Saint des Saints de maisons d’enchères, qui auront choisi de fermer les yeux ». Selon lui, le manque de cadre des vins naturels (« une arnaque sans définition ») les exposent au discrédit. Tout aussi taquin, il ajoute que « les bloggueurs du vin continueront de se plaindre de leur impossibilité à monétiser leurs sites et à être reconnus ».
Prévoyant le développement du droit de bouchon en restaurants, Robert Parker voit le monde du vin devenir « moins élitiste et plus populaire ». Il est à noter que parmi ces quinze prévisions ; le critique des vins place au passage un produit dont il assure la promotion (le système Coravin de conservation des vins).
Les 15 prédictions de Robert Parker, telles que publiées sur son compte Twitter :
« 1. More resistance to very expensive wines from mediocre vintages-think Europe 2011,2012,and 2013
2. California profits from two glorious years of quality and quantity-2012 and 2013…

Lire la suite de l’article ici.

Share
This entry was posted in News, Revue du net, Vins. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>