Tendance alimentaire : Les Food Evangelists représentent 24% de la population mondiale. Qui sont-ils ?

l_1285_l-4884-recherche-alimentation-food-evangelist-monde

Parler de nourriture, en parler d’une certaine façon et surtout avoir toujours davantage conscience de ce que l’on achète et de ce que l’on mange : Food2020, l’étude internationale réalisée par la célèbre agence de communication Ketchum, fait le point sur les Food eVangelist – les « prophètes » de la nourriture sont en train de devenir année après année un véritable courant alimentaire, influençant de façon croissante les nouvelles générations.

QU’EST-CE QU’UN FOOD EVANGELIST ?

Pourquoi cette figure est-elle en train de devenir toujours plus importante ? Comment peut-il influencer la consommation ?

Un Food eVangelist est une personne qui parle souvent de nourriture, aussi bien par passion que pour le travail, en expliquant ses modèle de consommation, qu’il achète en ligne non, et qui dans le même temps s’informe énormément sur les produits et l’alimentation en général, au travers de différents canaux et notamment bien sûr grâce aux réseaux sociaux, facebook principalement.

« Les Food eVangelist sont de moins en moins des influenceurs de niche et forment de plus en plus un courant, une dominante du marché vouée à devenir un nouveau standard parmi les consommateurs » explique Linda Eatherton, directrice du département Global Food & Beverage Practice de Ketchum. « Ils souhaitent influencer les autres personnes sans vraiment professer leurs propres convictions. Ils sont plutôt avides d’informations qu’ils recherchent auprès de sources variées, ils aiment écouter l’avis des autres pour ensuite se faire leur propre opinion. »

Si jusqu’à il y a quelques années encore ces évangélistes alimentaires étaient considérés comme une niche, les récentes recherches de Ketchum montrent que désormais ils forment un courant, ou plutôt ils font toujours plus de prosélytisme et sont des consommateurs avérés. Leur influence mondiale a en effet augmenté de 10%, au point de représenter carrément 24% de la population des 11 pays pris en compte (parmi lesquels l’Italie, l’Espagne, la Chine, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne). En Italie, ils ont connu une croissance impressionnante passant de 37% à 43% de la population. Et bien que la France ne fasse pas partie de l’échantillon de cette étude, la tendance mondiale est bien là.

original_final-l-4884-recherche-alimentation-food-evangelist-monde-food2020-pond-1

LES JEUNES ET LA NOURRITURE

Un autre fait important de cette étude concerne les jeunes, ou plus exactement les enfants des Food eVangelist qui montrent avoir une grande conscience et une grande attention envers la nourriture.

Influencés par des parents attentifs à l’alimentation, les nouvelles générations sont actives dans leurs choix alimentaires, et dans beaucoup de pays même en ce qui concerne les restaurants.

39% des personnes interrogées affirme que leurs enfants lisent les étiquettes des produits et évitent les ingrédients qui ne sont pas bons pour leur santé. 26% éviterait les aliments trop élaborés ou des ingrédients en particulier (on peut imaginer aussi le rôle des intolérances et des allergies).

Les enfants ne cèderaient-ils donc plus aux goûters ou au sandwichs ? Pas tout à fait : 3/4 des parents reconnaissent que les enfants n’évitent pas toujours les aliments industriels. Peut-être que la prise de conscience ne se traduit pas – et à juste titre – immédiatement dans leur comportement. Mais ceci est également en train de changer affirme Patrizia Martello de Ketchum.

original_ketchum-food-2020-infographie-jan.-2016.final-l-4884-recherche-alimentation-food-evangelist-monde-food2020-ketchum-infographie

LA TENDANCE AU MANGER LOCAL CONFIRMÉE

Enfin il ressort de cette étude une autre information importante : la prédilection pour la nourriture locale.

Local = Santé = Qualité : ceci est la nouvelle équation lancée par les Food eVangelist qui sont en train de convaincre le monde entier. Pratiquement la moitié des personnes interrogées (49%) a en général plus confiance dans des revendeurs locaux que dans la grande distribution. 47% déclare par ailleurs que ce qui est acheté auprès des petits producteurs est plus sûr par rapport à ce qui est acheté auprès de plus grands.

Vous vous reconnaissez dans le profil alimentaire élaboré par cette étude ? Alors, êtes-vous un Food eVangelist ?

Share
This entry was posted in News. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>