Mitch Lienard (Etats-Unis) est le grand vainqueur du S.Pellegrino Young Chef 2016

frontend_462_-tp-spyc-winner-usa-fr

Le suspense est désormais terminé. Ce samedi 15 octobre, c’est Mitch Lienhard (Etats-Unis) qui a été sacré meilleur jeune chef du monde par le S.Pellegrino Young Chef 2016. Il a convaincu le jury des Sept Sages grâce à son plat signature : Canard rôti, oranges épicées et patates douces. « C’est complètement fou ! », a déclaré le vainqueur très ému. « Cette victoire représente beaucoup pour moi ». Mitch Lienhard a également tenu à remercier son mentor Dominique Crenn, qui l’a accompagné tout au long de la compétition.

560signaturedish_yc_mitchlienhard_usa_54-211537

C’est au terme d’une soirée riche en émotions au Mall de Milan, où Mitch Lienhard a dû affronter les deux autres super-finalistes, Shintaro Awa pour la France et David Andrés pour l’Espagne et le Portugal, que le résultat a été révélé.

original_mitch-lienhard-et-dominique-crenn-s-pellegrino-young-chef

La Grande Finale s’est déroulée sur trois jours intenses de compétition – que vous pouvez voir en vidéo ici et ici – durant lesquels les 20 finalistes du S.Pellegrino Young Chef 2016 se sont réunis au Mall de Milan pour présenter leur plat signature devant un jury international composé de Gaggan Anand, Elena Arzak, Mauro Colagreco, Carlo Cracco, Wylie Dufresne, David Higgs et Roberta Sudbrack.

DES MOIS DE COMPÉTITION !

Cette année encore, la compétition a été rude. Après avoir envoyé leur candidature par internet, des milliers de jeunes chefs ont été départagés sur les 20 régions du globe. Au final, 10 candidats ont été retenus par zone géographique et ont présenté leur plat devant un jury de professionnels.

Le candidat pour le Benelux, Andrea Miacola, a préparé son « lapin gris de Carmagnole saveur Tom Kha, tulipes et bouillon de 560ycmentor_andreamiacola-davidmartin_benel-211457tomates du Vésuve ». Tout au long de son parcours, il a bénéficié de l’aide et des conseils judicieux du chef David Martin, qui déploie ses talents à la brasserie La Paix*, à Bruxelles. Andrea Miacola travaille quant à lui dans le restaurant De Librije***, à Zwolle, aux Pays-Bas.

Depuis le jeudi 13 octobre, les 20 finalistes s’affrontaient à Milan. Le premier jour, dix candidats ont cuisiné leur plat signature avant de céder la place aux dix autres candidats le vendredi 14 octobre. Ce jour-là, les Sept Sages ont choisi les trois super finalistes, qui ont dû cuisiner une dernière fois le samedi 15 octobre.

Share
This entry was posted in News. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>