Benoît Neusy va fermer L’Impératif au printemps

317075290_5957267830971524_8375535922675973146_n
« Certaines décisions sont difficiles à prendre et celle-ci en fait partie. Néanmoins cela ouvre d’autres perspectives. » C’est par ces mots que Benoît Neusy a annoncé via les réseaux sociaux la fermeture de son restaurant étoilé L’Impératif.
Il y a 7 ans, Benoît Neusy quittait Maisières pour s’installer au Domaine D’Arondeau. Séduit par le cadre exceptionnel du Domaine et du château et avec sa magnifique verrière donnant sur le point d’eau, ainsi que l’hôtel et ses 10 chambres de caractère, il n’avait alors pas hésité à commencer une nouvelle aventure et à accepter ce nouveau challenge.

« Aujourd’hui, la remise en question est de mise et même fondamentale. D’une part, la conjoncture actuelle ne facilite pas l’optimisation d’un établissement ​gastronomique étoilé, ceci à cause manque de main d’œuvre qualifiée pour compléter une équipe déjà en place » déclare Benoît Neusy.
D’autre part, les ambitions personnelles du chef entrent également en compte au vu des circonstances. A 50 ans, ce chef de renom souhaite se diriger vers d’autres projets et aborder sa cuisine sous un autre angle tout en gardant la qualité de son savoir-faire.

D’ici le 2 avril 2023, Benoît Neusy continuera à accueillir ses clients avec la même rigueur et une passion sans faille.

L’impératif au Domaine d’Arondeau – Rue d’Arondeau, 29 à Roucourt.

Share
In News | Leave a comment

Fabrizzio Chirico : Déménagement, nouveau restaurant et retour aux sources

Il y a quelques jours, Fabrizzio Chirico annonçait la fin de ses activités à ‘la Table de la Manufacture Urbaine’ dans le centre de Charleroi. Le chef carolo et son épouse Sanae Chergui précisaient « que nous allions très vite écrire une nouvelle page » incluant, un « retour aux sources », sans oublier de faire un « clin d’œil appuyé à leur Délice du Jour », le restaurant qu’ils avaient porté bien haut, à Gerpinnes.
Aujourd’hui, le voile se lève sur ce qui sera le nouveau restaurant de Fabrizzio Chirico.

La_Table_de_la_Manufacture-81 copie

Le chef carolo et son épouse ont fait le beau choix de revenir à leurs premiers amours puisque leur nouvelle maison portera le nom du… « Délice du Jour ». Pour sa situation, ce ne sera pas à Gerpinnes ni à Charleroi mais bien en périphérie à Chapelle-lez-Herlaimont, puisqu’ils vont investir les murs de l’ancien « Pouic-Pouic », déménagé lui vers Mont-sur-Marchienne.

Fabrizzio Chirico voulait : « un autre ailleurs, plus petit et à la fois plus grand. Un lieu où rien ne sera comme avant. Sauf notre envie de partager notre cuisine, nos passions et, nous l’espérons, nos talents » déclare-t-il. 313912629_1213254225893311_3007554624571614600_n

Le dernier service de Fabrizzio Chirico à la Table de la Manufacture Urbaine, ce sera ce samedi 26 novembre.
Ouverture du Délice du Jour à Chapelle-lez-Herlaimont, le 6 décembre prochain.

Le Délice du Jour – Rue du Chemin de Fer, 57 à Chapelle-lez-Herlaimont.
Résas au +32 (0)472 76 38 31 et par mail à l’adresse ledelicedujour@gmail.com

LD

Share
In News | Leave a comment

Dessous de Table… #1

MIV_00053 copie

Ouvertures, fermetures, mercato, infos : quoi de neuf à se mettre sous la dent cette semaine ?

EN BELGIQUE…

Charleroi / Fabrizzio Chirico quitte la Table de la Manufacture Urbaine
Après six années passées à la Table de la Manufacture Urbaine, Fabrizzio Chirico et son épouse Sanae Chergui vont quitter le lieu… et le centre de Charleroi. C’est via ses réseaux sociaux que le chef a annoncé la nouvelle. Avant de descendre à la Place Emile Buisset à Charleroi, Fabrizzio Chirico a longtemps travaillé et évolué avec succès à ce qui reste son établissement amiral, le « Délice du Jour » à Gerpinnes.
A suivre.

Waterloo / La famille Niels arrive à Waterloo
Pour ouvrir son quatrième restaurant, la famille Niels (Vieux Saint Martin, Canterbury, Grand Forestier,…) a jeté son dévolu sur Waterloo. Le « Claridge » a ouvert ses portes à la Chaussée de Bruxelles.
Le Claridge – Chaussée de Bruxelles, 128a à Waterloo.

Waterloo / Et Toshiro aussi…
Surprise totale lorsque Toshiro Fujii a annoncé la fermeture de son restaurant éponyme ‘Toshiro’Capture d’écran 2022-11-21 à 08.52.58 à Bruxelles en avril dernier. Longtemps second de San Degeimbre à l’air du temps, et porté en première ligne du groupe Sanbol (notamment à l’époque du lancement des restaurants de bols du Maître de Liernu), Toshiro est désormais sorti de la structure et va voler de ses propres ailes en ouvrant sa maison à Waterloo.
A suivre.

Bruxelles / La famille Litvine a ouvert Lily’s
IMG_6414Après la Villa Lorraine, la Villa in the Sky, la Villa Emily, Da Mimmo, Lola, Odette en Ville, le Variétés, Voltaire et quatre boutiques traiteur (Uccle, Lasne, Stockel et Overijse, avant Waterloo) la famille Litvine a ouvert sa dernière adresse : Lily’s. En lieu et place du Callens Café, aux pieds de l’IT Tower, le lieu s’annonce comme « the nouvelle place to be où l’on mangera, boira et dansera ».
Lily’s Avenue Emile De Mot, 1 à Bruxelles.

Thuin / Le Bagù a ouvert ses portes
Après dix belles années à Jamioulx, Steven Mirelli et Sophie Dubois ont quitté leur Villa Castelli 309056590_120217154152451_1712143734962419267_npour revenir sur leurs terres d’origine à Thuin en reprenant l’ex-Vrais Soudeurs. Le Bagù, prononcez « bagout », c’est une cuisine ouverte, une vingtaine de places et une carte bistronomique courte et gourmande.
Bagù – Avenue de Ragnies, 14 à Thuin.

Lasne / Laury Zioui n’est plus le chef de La Ligne Rouge
Arrivé en mai dernier pour prendre en mains la cuisine de La Ligne Rouge 281664612_7571305596245246_7527718744084323740_n(Lasne), le chef Laury Zioui et la direction de la Ligne Rouge ont mis un terme à leur collaboration.

 

Ostende / Willem Hiele ferme temporairement son restaurant
Capture d’écran 2022-11-21 à 13.16.29Le restaurant Willem Hiele, récemment ouvert à Oudenburg, est fermé jusqu’à la fin de l’année. Le restaurant est temporairement fermé pour raisons médicales. Les clients qui ont déjà réservé une place seront informés. Aucune réservation ne peut actuellement être faite pour 2023.

AILLEURS…

Deux-nouveaux-deux-etoiles-pour-le-guide-Michelin-Tokyo-2023-
Michelin : Deux nouveaux deux étoiles pour le guide Michelin Tokyo 2023
Le Guide Michelin Tokyo vient de présenter son palmarès : 422 restaurants, dont 2 nouveaux Deux Etoiles, brillent dans le Guide Michelin Tokyo 2023 – Myojaku et Sézanne – et 16 nouveaux restaurants décrochent une Etoile.
En plus de ces 2 nouveaux restaurants Deux Étoiles, 37 autres Deux Etoiles conservent leur distinction à Tokyo. Les 12 restaurants Trois Etoiles situés à Tokyo gardent également leur distinction.

Madeleine Proust

Share
In News | Leave a comment

Piet Vande Casteele remporte le titre de « Premier Cuisinier de Belgique 2023″

Ce dimanche, avait lieu dans le cadre d’Horeca Expo à Gand, la finale du concours de « Premier Cuisinier de Belgique ».

C’est Piet Vande Casteele (24 ans) qui a remporté ce titre de « Premier Cuisinier de Belgique 2023″. C’était sa première participation au concours. Il s’est hissé en finale devant trois autres candidats lors de la 70e édition du prestigieux concours organisé par le Club Prosper Montagné.

61019273_326270491394451_8872583353207881728_o

Cette année, les finalistes devaient préparer trois plats pour le jury. Ils ont d’abord servi une soupe de poissons, suivie par un dos de chevreuil, pour terminer avec trois mini-desserts, dont un au chocolat.

Le prix du « meilleur commis » a été attribué à Marie-Louise Desplenter, qui a secondé Piet Vande Casteele pendant la compétition.

Piet Vande Casteele est diplômé de l’école hôtelière Ter Duinen de Koksijde. En tant que commis, il a participé au célèbre concours du Bocuse d’Or en 2019.

Les autres finalistes étaient Diego De Baets (41 ans), chef au Casino d’Ostende, Thomas Dejonckheere (32 ans), chef au Mania-k Rooftopbar à Roeselare, et Cedric Van der Elst (24 ans), chef pâtissier au restaurant Sir Kwinten à Lennik.

Photo DR.

Share
In News | Leave a comment

Fabrizzio Chirico quitte le centre de Charleroi

Coup de tonnerre dans la cité carolo.

199483636_1430356223987975_4524559852165580859_n

Après six années passées à la Table de la Manufacture Urbaine dans le centre de Charleroi, Fabrizzio Chirico et son épouse Sanae Chergui vont quitter le lieu… et le centre de Charleroi.
C’est via les réseaux sociaux que le chef a annoncé la nouvelle : « Aujourd’hui, nous avons décidé d’écrire une nouvelle page. Un retour aux sources, en clin d’œil au Délice du jour que beaucoup d’entre vous regrettent encore aujourd’hui. Nous allons donc dire au revoir au centre de Charleroi. »

Avant de descendre à la Place Emile Buisset à Charleroi, Fabrizzio Chirico a longtemps évolué avec succès dans son établissement amiral, le « Délice du Jour » à Gerpinnes, restaurant qui a fait sa renommée.
La Table de la Manufacture Urbaine présente aujourd’hui une note de 15/20 au Gault&Millau et un BIB Gourmand au Guide Michelin.

La Table de la Manufacture Urbaine – Place Emile Buisset, 10 – à Charleroi

Share
In News | Leave a comment